49444527_m.jpg

La formation en Education

Positive & Relationnelle

 100% en ligne, 100% autonome! 

premiere.PNG

« Je ne comprends pas pourquoi mon enfant est violent alors que je n’ai jamais été violente avec lui


« Je ne comprends pas pourquoi mon enfant est violent

alors que je n’ai jamais été violente avec lui »


Voici un témoignage qui vient souvent sur la toile des réseaux sociaux. Cette déclaration pleine de surprise et de perplexité témoigne des attentes de résultats qui pèsent sur l’éducation positive.

Alors lisez la suite, et découvrez ce qui est en jeu!

Non, vous ne devez pas renoncer à l'éducation positive... c'est même tout le contraire.



Qui est l'enfant « par nature »?


L’enfant par nature n’est justement pas éduqué. Ni positivement, ni négativement.

C’est à la suite de son éducation que l’enfant aura intégré comment on peut et comment on ne peut pas se comporter en société.


L’éducation est une manière d’interagir avec l’enfant dans le contexte de son développement.

L’éducation est positive quand elle le mène à acquérir des comportements qui sont positifs pour lui et les autres. On pourrait dire que l’éducation est "négative" si elle mène l’enfant à développer des comportements qui sont mauvais pour lui et la société.


Mais avant cette éducation - qui dure une bonne vingtaine d’années - l’enfant n’est pas éduqué et agit «naturellement ». L’enfant par nature, est donc cet enfant « violent ».

Cet enfant qui tape, qui mord, qui crie, qui arrache des mains. Cet enfant qui justement - même dans un contexte d’éducation positive - n’est pas encore éduqué. Cet enfant qui réagit instinctivement, naturellement, sans égard pour vos valeurs.


Oui, je sais, ce n’est pas forcément facile à entendre (ou lire), pourtant il en est ainsi.

Non éduqué, livré aux réactions incontrôlables de son petit corps, l’enfant répond aux frustrations par les cris, les pleurs et la violence. Quand il est face à une limite, il peut devenir agressif, et ceci ne fait pas de lui un enfant violent, cela fait de lui un être ni mâture, ni éduqué, et bien entendu, un individu en devenir.



Il n’y a pas de problème avec votre enfant!


Sur les réseaux sociaux, l’inquiétude des parents est pourtant bien là :

  • « Suis-je trop laxiste ? »

  • « J’ai toujours été dans la parentalité positive et mon enfant est violent »

  • « Il n’a jamais eu de modèle de violence et il tape ses camarades et sa sœur »

  • « Dois-je devenir plus stricte ? Dois-je le punir ? »

  • « Est-ce que ça veut dire que la parentalité positive ne fonctionne pas ? »

Si ces peurs et inquiétudes sont absolument légitimes, il est primordial de revenir à la vérité, toute rationnelle.


Vous êtes en train d’éduquer votre enfant, et il n’est pas encore éduqué.

Vous êtes donc en train d’accomplir une tâche, mais cette tâche n’est pas terminée.

Vous êtes en train d’accomplir cette tâche justement parce qu’elle n’est pas terminée!!

Et quand vous serez arrivé au bout de cette tâche, alors il sera temps de considérer vos réussites et vos échecs. Mais, ne vous jugez pas alors que vous n’êtes qu’au début, ou au milieu. Patientez.

Dans les ateliers que j’anime pour les parents je plaisante souvent :