La chaise qui me donne à réfléchir



Je suis RAVIE... J'ai trouvé la solution à tous mes soucis! Finies les neurosciences (que d'économies!), oubliez les programmes de développement des compétences psychosociales!!! NOUS AVONS LA CHAISE!!! J'ai exploré toutes ses qualités et je peux vous dire que c'est un sacré progrès... A faire circuler :D

Cher maître et maîtresse de classe…

J’ai entendu dire que vous aviez un nouveau truc pour obtenir le calme des enfants : la chaise à réfléchir. Apparemment, il s’agirait d’une chaise qui, quand l’enfant s’assied dessus, lui permettrait de réfléchir.

Je veux vous dire que je trouve ça absolument formidable et que c’est un immense progrès pour l’humanité tout entière que d’avoir des chaises à réfléchir : Je nous imagine déjà tous en posséder une afin d’améliorer nos qualités de réflexion, approfondir nos pensées, et faire des choix plus conscients. Je pense aussi que vous ne devriez absolument pas garder cette incroyable découverte pour vous. Il est nécessaire de la partager surtout auprès des scientifiques qui sont bien en peine avec leurs recherches sur le cerveau… parce que la recherche sur le cerveau ça demande de très longues études, beaucoup de temps, de matériel, et d’intelligence (d’ailleurs je pense qu’il faudrait qu’ils en équipent leur bureau). Bref, grâce à ces chaises, nous allons faire d’immenses économies tout autant que des progrès sociaux… Ah… ça va vraiment être génial !!

On m’a fait savoir aussi que ce qui est bien avec cette chaise, c’est qu’elle régule bien les émotions. L’enfant s’y assied - alors qu’il a un énorme besoin de bouger - et qu’il se sent frustré par l’immobilité de l’école, et alors, on l’invite avec gentillesse à s’asseoir sur la chaise à réfléchir. Et là… hop ! son besoin de bouger disparaît ! Il n’est plus frustré du tout… c’est génial… c’est parce qu’il a compris que ce n’était pas le bon moment, et cette seule compréhension lui permet de faire disparaître son besoin et le sentiment qu’il faisait naître. À mon avis, Marshall Rosenberg doit se retourner dans sa tombe tellement l’outil est génial !

Je me dis aussi que nous commencions tout doucement à introduire l’idée qu’il fallait être respectueux les uns des autres (enfants inclus), que le développement des compétences psychosociales devrait trouver une place dans tout programme scolaire et bien entendu, j’entendais les problèmes de moyens que cela posait. Mais maintenant que je suis au courant de la chaise à réfléchir, je me sens totalement soulagée. J’ai compris qu’en fait nous n’avons pas besoin de programme, de temps, d’énergie à consacrer à mieux nous connaître nous-mêmes et mieux savoir vivre en société. Nous avons la chaise. Et cette chaise hyper respectueuse, pas du tout humiliante et dont les qualités exceptionnelles ne sont pas à démontrer, solutionne tout.

Et croyez-moi, je ne tombe pas dans les pièges que les gens qui n’ont pas de chaise à réfléchir (les pauvres…) me tendent ! Moi, je vois le progrès, et je ne crois pas que ce soit un retour en arrière. Pour moi, cela n’a rien à voir avec le coin, la punition, le chantage, l’humiliation publique. Je sais que cela n’a aucun point commun avec la règle pseudo-magique découverte par les instituteurs d’autrefois. Ils avaient voulu nous faire croire qu’elle ne se contentait pas de mesurer, mais qu’en tapant avec sur les doigts des gamins, cela connectait le cerveau et le rendait pus attentif et opérationnel aux apprentissages. Non, il n’y a aucune comparaison ni de près ni de loin. La chaise à réfléchir n’est pas une supercherie, c’est un progrès.

D’ailleurs, il semble que les enfants s’y rendent volontiers. Ils y vont, car ils comprennent que c’est important de réfléchir et ils savent que leur cerveau n’en est pas encore capable sans la présence d’un adulte attentif, respectueux et non jugeant à leur côté. Mais ils savent aussi que cet adulte n’est pas disponible et que la chaise à des pouvoirs équivalents à la présence de cet adulte, donc ils savent que c’est pour leur bien, et ils n’y voient aucun adultisme, aucune forme de domination d’un plus fort, sur un plus faible.

Dans quelques mois, je les imagine d’ailleurs utiliser eux-mêmes cette chaise avec leur camarade un peu dissipé pour leur permettre de réfléchir… c’est ce qui est bien avec ce type d’outils, ils peuvent être utilisés par tout le monde. On y gagne tous ! On comprend mieux comment résoudre les conflits quand on en a !

Ouf.. Vraiment cette chaise est une source d’inspiration intarissable pour moi… je me sens profondément reconnaissante que vous l’ayez inventée !

Et sinon… vous toucher des droits sur les ventes, ou vous faites comment ? Il y a une marque déposée ou un truc du genre ? J’aimerais prendre des parts ou bien la revendre sur ma boutique pour l’éducation positive (www.tepapo.com/shop). En plus de cet article, je pourrais notamment développer une formation pour expliquer comment bien profiter de tous ses pouvoirs.

Tenez-moi au courant !

Je suis prête et motivée ! Merci !

#chaiseareflechir #chaisedecalme #obtenirlecalmeenclasse #redirigeruncomportement #recadrage

box dans l'herbe bandeau internet.png

© formations-positives.com est un site de Happyologie - Tous droit réservés 

A propos - Conditions générales de vente et d'utilisation