Actu: Les écrans sont pires que ce que nous imaginions!



Nous le lisons, nous l'entendons, nous le constatons, les écrans ne sont pas faits pour les enfants. Et je me demande parfois si nous pesons le drame auquel nous sommes en train d'assister. En l'espace de quelques années, les écrans ont pris absolument toute la place, ils ont tous remplacé!

Je voudrais donc ici rappeler des faits avérés et vous en dire encore un peu plus, car il me semble que nous tout est loin d'avoir été dit.

1. Les écrans ne développent pas vos enfants!

Bien entendu, il y a toutes ces pubs qui vous montrent des enfants à lunettes, joyeux et sociables, de petites têtes de surdouées heureuses. Mais il s'agit de publicité. Elles sont là pour vous faire croire que les écrans tactiles et autres, rendront votre enfant intelligent. Le hic? C'est que votre enfant n'en a pas besoin pour devenir intelligent. Le double hic? il deviendra plus intelligent s'il interagit avec des êtres humains. Pour une raison simple: la connectivité du lobe préfrontal (qui orchestre la régulation émotionnelle, l'anticipation et le raisonnement dans le cerveau) dépend de 3 facteurs: l'attachement, le stress et la taille du groupe social, c'est à dire pour résumer, à quel point j'interagis avec d'autres êtres humains!! Le triple hic? La seule chose que développent les enfants avec les écrans, c'est le compte-bancaire des fabricants de programmes!

2. Les écrans rendent vos enfants violents!

Et ceci est vrai même en l'absence de programme violent! Pourquoi? Car ils rendent vos enfants passifs. Or l'enfant a besoin de bouger, se dépenser, être en contact avec la nature pour réguler son énergie et ainsi générer des émotions positives. Au contraire, l'inactivité hypnotique des écrans, limitant les mouvements, génère des émotions négatives dans le corps de votre enfant. Ainsi, comme vous l'avez certainement remarqué, votre enfant devient insupportable s'il a trop regardé d'écrans.

3. L'exposition aux écrans est obésogène!

A l'heure actuelle, toutes les études scientifiquement menées que nous avons en la matière montrent que la grande majorité des enfants étant en surpoids et ayant des problèmes de diabètes de type 2 sont de gros consommateurs d'écran. Mais il n'y a pas que le poids. Chez certains enfants, le trouble autistique pourrait en être la conséquence!

Mais le pire...le pire du pire...

C'est quand NOUS LES ADULTES nous ne sommes mêmes plus disponibles pour nos enfants!

Comme je l'ai dit précédemment, le développement du lobe préfrontal dépend de l'attachement. L'attachement c'est cette relation chaleureuse; aimante et sécurisante que l'enfant a la chance d'entretenir de manière régulière avec une personne adulte DISPONIBLE. Oui Disponible!

Et disponible, ce n'est pas tournée vers son portable quand elle est supposée jouer avec son bébé, quand elle le change, quand elle lui donne à manger, quand son enfant lui parle. L'enfant a besoin du regard de l'adulte qui le protège (en général son parent) pour grandir. Ce regard est indispensable à son développement sain. Ce n'est pas une option!


Dans certaine famille, il n'y a plus d'interactions.

  1. Au début, c'est l'adulte qui est sur son écran en permanence, montrant à son enfant combien il s'ennuie avec lui.

  2. Quand l'enfant devient plus grand, il s'ennuie de cet adulte qui ne joue pas, n'interagit pas, et il demande son écran pour lui tout seul.

  3. Et voilà, comment n se retrouve avec des couples au restaurant dégainant leur portable plus vite que leur ombre au lieu de se parler avec leur bébé de 18 mois en poussette, lui-même en train de titiller de l'écran.


Alors, SAUVONS L'HUMANITE en commençant par nos enfants et nos familles!

Nous pouvons faire un acte fort pour sauver l'humanité.

Je ne parle pas de l'humanité en chair, je parle de l'humanité en âme! L'âme de l'humanité est incroyablement belle mais tous les progrès que nous avons fait au cours des dernières décennies seront balayer si nous ne nous regardons plus, et si nous ne regardons pas nos enfants pour qu'ils puissent grandir.

Sauvons Noël et soyons avec nos enfants, pas avec nos écrans!

Ma vie à moi...

Je suis la belle-mère d'un ado de 16 ans sur lequel je n'ai pas grand-chose à dire. C'est vrai, il ne coûte rien. Il n'a aucune passion. Rien ne l'intéresse à part son portable ou sa tablette. Il ne lit pas. Il regarde des vidéos. Il passe de vidéos en vidéos comme s'il était lobotomisé. Ou bien il chate. Il appelle très peu. Car chater permet de se déconnecter de la personne (de la faire taire, de ne pas lui donner son attention) dès qu'on le souhaite et aussi souvent qu'on le souhaite. C'est une manière de converser très consumériste. Bref, il n'y a plus que les écrans. Il n'y a rien d'autre. Quel gâchis! Si je fais les comptes, à raison de 3 heures par jour en semaine et 4 le weekend, il passe 23 heures par semaine sur les écrans. Il liquide ainsi sa vie.

Je suis la maman de 2 enfants dont je limite l'accès aux écrans. 1 film d'animation par semaine en famille, c'est cooooool! Ma fille a 7 ans et demi et se met à rêver d'avoir une tablette car dans sa classe de 18 élèves, il ne sont plus que 3 à ne pas en avoir. TROIS!

Si vous avez acheté une tablette pour Noël, il n'est pas trop tard pour la ranger et chercher un autre cadeau!

A Noël,

vive les tablettes

AU CHOCOLAT!


L'association Ratatam-Plus propose des ateliers pour les parents et des formations pour les professionnels. En ce qui me concerne, c'est là que je donne tous mes ateliers!

Vous désirez participer à un atelier dans le canton de Fribourg ou de Vaud? Consultez notre programme 2018. Il est en ligne!



#écran #lobepréfrontal #enfantdéveloppement

box dans l'herbe bandeau internet.png

© formations-positives.com est un site de Happyologie - Tous droit réservés 

A propos - Conditions générales de vente et d'utilisation