49444527_m.jpg

La formation en Education

Positive & Relationnelle

 100% en ligne, 100% autonome! 

premiere.PNG

Pleine Conscience de la Gentillesse, allez-vous relever le défi?



gentillesse

J'ai actuellement 2 livres en cours d'écriture.

Même, si je vous en parle peu, Parentalité Affirmée (mon premier livre) sortira bien en Juin 2018, tandis que Parentalité en Pleine Conscience, le suivra sur l'automne 2018. Un livre est un projet intime et secret, mais en cette journée mondiale de la Gentillesse, j'ai décidé de vous faire un cadeau. Je vous offre ici quelques pages de mon livre "Parentalité en Pleine Conscience". Ces pages sont tirées du chapitre "Pleine Conscience de la Gentillesse". Et j'ai décidé de vous les offrir humblement, alors que comme vous l'aurez compris, elles ne sont que des bribes qui n'ont pas encore été remaniées à souhait. Ne dois-je pas m'en remettre à votre profonde gentillesse et tolérance?

Pleine Conscience de la Gentillesse

« Un mot gentil peut réchauffer trois mois d’hiver »

Proverbe Japonais

La gentillesse souffre d’être impopulaire

C’est comme si elle était taxée de niaiserie. La gentillesse voudrait nous faire passer pour des béni-oui-oui, et cela nous gêne. On peut dès lors préférer pencher pour plus d’autorité, moins d’émotions, et chercher de l’ordre, de la logique, de la rationalité en toute chose.

Il n’y a pas beaucoup de livres dans lesquels on vous parlera de la gentillesse. Alors c’est chose faite ! Et comme nous sommes résolument là pour expérimenter, je vais vous demander de donner une chance à Toute Votre Gentillesse.

Être gentil, c’est avoir un sourire pour chaque personne qui croise votre regard, une bonne parole pour chaque service (même un service payé et même quand la personne en face de vous est désagréable).

Être gentil c’est avoir un compliment dans sa poche, car il y a toujours quelque chose de bien qui se passe.

Être gentil c’est avoir en stock de la gratitude et prendre chaque événement dans sa nature exceptionnelle.

Être gentil, c’est parler de toutes ces bonnes choses qui sont là et qui ne demandent qu’à être remarquées et soulignées.

Être gentil, c’est ne plus faire l’économie des mots, c’est les dire avec un objectif en tête : faire plaisir à l’autre et lui être bon.

Les enfants adorent la Gentillesse

À bien écouter les propos de nos enfants, la gentillesse est l’outil qu’il nous faut ! Les avez-vous déjà entendus vous dire, les yeux brillants de chaleur, d’admiration, de désir et de reconnaissance « Élisabeth, Elle est GENTILLE ». Les enfants ont la sagesse naturelle de donner à la gentillesse, sa juste place. Une place de choix. Une place suprême. Ils vivent et se nourrissent de gentillesse, si bien que chaque regard gentil, chaque voix douce pour les accueillir, nourrit les cellules de leur corps avec le nutriment « Amour » (d’autres diraient ocytocine et les deux sont vrais ! L’ocytocine est la molécule de l’Amour).


Relevez le défi et devenez pratiquant de la Pleine Gentillesse (au moins pour quelques jours).

S’engager sur la voix de la gentillesse, quand nous sommes parents, cela peut être assez bizarre dans un premier temps. Nous avons l’habitude de ne pas assister nos enfants à la moindre demande afin de développer leur autonomie. Alors, quand notre petit de 4 ans nous dit qu’il veut que nous lui mettions ses chaussures, nous lui répondons de bon droit:

« Chéri, tu peux les mettre tout seul ».

Mais, dans le cadre de notre expérience de pratique de la gentillesse, nous allons tester la vie dans la peau du Gentil pour répondre à cette question :

« Qu’est-ce qui change quand je suis Très Gentil,

avec tout le monde, tout le temps ? »

Et pour répondre à cette question, nous allons éprouver le terrain.

Nous allons mettre notre plus joli costume de Gentil : des sourires pour tous, un petit mot pour chacun, des services à rendre, et du tact dans nos souliers, et nous allons pratiquer. Quand notre petit nous demandera de l’aider pour ses chaussures. Nous lui dirons « oui » avec amour, tendresse, sourire et simplicité. Aussi simplement que ça !

Mais éventuellement, nous découvrirons qu’être gentil, ce n’est pas seulement dire « Oui » à toute demande de notre enfant, mais que cela peut aussi consister à lui donner t