49444527_m.jpg

La formation en Education

Positive & Relationnelle

 100% en ligne, 100% autonome! 

premiere.PNG

Autorisez-vous l'Enchantement! Pour une Parentalité en Conscience



l'enchantement de l'enfant

Plaidoyer pour l'enchantement dans la relation adulte-enfant.

Combien de temps passons-nous à nous émerveiller?

À laisser notre cœur s'émouvoir devant la beauté, la magie, l'équilibre du tableau de la nature?

Nous faut-il absolument voir les arbres les plus grands au monde et les cascades les plus puissantes, pour encore nous attendrir devant un chêne ne culminant qu'à 15 cm, dans notre propre jardin?

Ou, devant le pépin d'une pomme qui, si petit soit-il, porte l'entier programme du pommier et de la fabrication de milliers de pommes, pour des dizaines d'années?

Ou devant l'incroyable intelligence de la nature qui a emballé les fruits dans des peaux et des écorces aux caractéristiques spécifiques, qui préservent leur fraîcheur et leur goût.

Ou de nous apercevoir que nous marchons chaque jour entre du vert et du bleu et que c'est quelque chose d'absolument agréable?

Quand prenons-nous la peine de raconter cette poésie du monde à nos enfants?

Leur ouvrons-nous les portes de l'enchantement?

Ou bien les fermons-nous?

L'enchantement est là en permanence, mais nous en faisons le tri.

Quand nos enfants nous ouvrent les yeux sur ces milliers de choses que nous ne voyons plus, nous passons un coup d'éponge, pour aller à l'essentiel.

Puis, nous les emmenons en vacances sur des sites grandioses et insistons pour qu'ils s'émerveillent.

Ceci interroge notre présence à la vie.

Lorsque nos pensées nous occupent ailleurs qu'ici et maintenant, nous balayons les enchantements qui se présentent à nous, nous les rangeons dans des boîtes qui s'appellent "pour plus tard", "déjà vu", "pas maintenant", "j'ai plus important à faire".

Alors quand la petite main nous apporte cet objet enchanteur, nous nous penchons:

- "Une pierre qui brille? Oui, mon chéri, c'est bien, c'est joli, mais je suis occupée maintenant."

Voilà qui explique bien pourquoi l'une des pratiques de la pleine conscience nous invite à porter un regard neuf, et nouveau sur le monde et la vie.

On appelle cela "le regard du débutant".

Et là encore, avoir des enfants est une chance inestimable. Car les enfants sont de très bons maîtres en la matière. Ne vivent-ils pas l'enchantement en permanence?

S'ils avancent lentement, n'est-ce pas parce que chacun de leur pas les met en contact avec un monde tout entier, sauvage, encore à explorer, découvrir, regarder, observer, comprendre?

Nos enfants entrent en communion avec la nature comme on passe la porte d'une maison, sans effort ni gêne, avec naturel et innocence.

Leur capacité à s'émerveiller les protège et les guérit des souffrances de la vie.

Car, oui, l'enchantement guérit très bien toutes les peines, les malheurs, les émotions difficiles.

L'enchantement allège le cœur, soulève la joie, surprend le mental, relativise les difficultés, connecte à l'essentiel.

Il est une manière très saine de passer son chemin, laissant derrière les futilités, pour se connecter à l'essentiel.

Tout est là.

1 - Je propose que les parents s'autorisent davantage à s'émerveiller, en se laissant guider par leurs enfants.

2 - Je propose à chaque parent qu'il protège l'enchantement de son enfant. Surtout qu'il ne lui ôte rien, qu'il ne prenne rien pour évident ou futile.